Théâtre

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens
 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

AL Harraz Revisité

"AL Harraz", spectacle théâtral légendaire du répertoire marocain, sera présenté le 11 février au Théâtre Mohammed V dans une nouvelle mise en scène de Mohamed Zouhir.

Ce spectacle fondateur du théâtre contemporain  marocain, écrit par Abdeslam Chraibi, semble encore séduire. Depuis son adaptation au théâtre par Tayeb Saddiki, cette oeuvre est restée ancrée dans la mémoire collective marocain et a propulsé beaucoup de talents au devant de la scène artistique dont les groupes mythiques Nass El Ghiwane, Jil Jilala et Lemchaheb.

Et c'est Mohamed Zouhir qui cède cette fois au charmes d'Al Harraz après avoir travaillé sur le répertoire universel, notamment sur Brecht, dans Homme pour Homme (Ha Bnadem) et la Noce chez les petits bourgeois (Al Fijta), Molière dans Tartuffe (Tartouf en Arabe), Garcia Lorca, la Maison de Bernarda Alba (Dar Lamane) et Dario Fo dans Toute Grasse et toute Belle.

************

«Al Harraz» conte l’histoire d’un homme de la noblesse du Hijaz quittant son Arabie pour le Maghreb en quête d’Amour. Il débarque dans la ville d’Azemmour où l’on va lui faire «don» d’une jeune fille, belle et gracieuse, Aouicha. Notre homme qui jouit d’une réputation de connaisseur de ruses des femmes, de savant, de buveur invétéré, et surtout d’expert dans l’art de manipuler «les machines désirantes», séquestre la belle Aouicha et se constitue en Harraz. Pourtant, celle-ci était promise à Mahmoud qui, lui, va déployer toutes sortes de stratagèmes pour déjouer la vigilance d’Al Harraz. Cependant, celui-ci finit toujours par démasquer les simulations et les scénarios savamment échafaudés par son rival et ses acolytes.

Ce face à face de désir mimétique, «rivalitaire», se traduit sur le perron de la maison forteresse occupée par Al Harraz en une série de séquences de joutes poético-musicales et de performances ludiques que la poésie du Malhoune nous livre pour notre désir et plaisir du théâtre.

De ce poème du Malhoune, Abdeslam Chraibi a capturé le devenir-théâtre et composé cette pièce dont Tayeb Saddiki a donné une version légendaire, laquelle a créée les conditions de possibilité de l’éclosion des groupes Nass El Ghiwane, Jil Jilala et Lemchaheb.

Le Malhoune s’offre donc à nous comme une matrice, un espace à habiter pour que naisse le théâtre, une certaine forme de théâtre dont la philosophie se construit sur la base de la raison ludique, le désir de jeu que nous préconisons, affirmons et comptons bien transmettre à travers Al Harraz.

 

Fiche technique:
Mise en scène : Mohamed ZOUHIR
Scénographie : Tayeb Saddiki
Décors : Abdessamad KAOUKABI
Costumes: Maria Saddiki
Comédiens: My Tahar El Asbihani, Jalila Talemsi, Imane Reghay, Abdellah Didane, Mustapha El Houari, Adil Abatorab, Rabï Tadlaoui, Nouaman Jamal, Abdou El Beniwi, Mohamed Zouhir.



 

Maghrebarts
06/02/2011

 

Page Théâtre
Programme spectacles:Voir Agenda

Autres actualités Théâtre


 

;


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc