Théâtre

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens
 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

 Festival des Deux Rives: Tentative de Dialogue

Théâtre, danse, cirque, cinéma, musique et opéra seront au programme de la troisième édition du festival des deux rives qui aura lieu, du 21 au 29 janvier, dans six villes marocaines.

Une programmation multidisciplinaire, faite de 9 productions et impliquant quelques 150 artistes, espagnols et marocains, investira les villes de Rabat, Casablanca, Tanger, Tétouan, Marrakech et El Jadida. En tout, ce sont 23 spectacles qui seront donnés dans des théâtres, des Ryads, des places publiques et des écoles. des spectacles destinés aux différents publics: enfants, jeunes, personnes aux besoins spécifiques, ainsi qu'aux professionnels et autres spectateurs avertis.

"Ce Festival jette la lumière sur les éléments communs qui unissent le Maroc et l'Espagne ainsi que les peuples des deux rives," souligne M. José Monleon, directeur du festival, lors d'un point de presse organisé récemment à Rabat pour présentation du programme du festival.

Cette manifestation a aussi l'ambition d’en finir avec le caractère clos de plusieurs rencontres interculturelles, permettant l'ouverture d'un dialogue civil, selon M. Monleón, également directeur de l'Institut international du théâtre méditerranéen (I.I.T.M.).

"Ce Festival n’est pas une rhétorique, c’est une réalité," précise de sa part M. Larbi El Harti, co-directeur adjoint du festival, pour confirmer la caractère concret et populaire du dialogue culturel entre les deux rives de la méditerranée convoités par les organisateurs de cette manifestation. Ils aspirent à travers cette manifestation d'offrir un espace de rencontres, de coexistence et de dialogue.

Signalons toutefois que la prédominance de la création espagnole dans le programme de cette manifestation risque d'anéantir les objectifs estompées.

Sur les 9 productions présentés lors de cette édition du festival, 6 sont des productions purement espagnoles; alors que deux spectacles représentent une collaboration marocco-espagnole. Il s'agit de deux concerts musicaux, le premier regroupe la chanteuse marocaine Ilham Loulidi et l'espagnole Ana Alcaide, alors que le deuxième concert est celui de l’Orchestre Chekara de Tétouan et jeunes danseuses flamencos.

Le seul spectacle marocain programmé est "La lettre de Sarah", un spectacle destiné au jeune public, mais encore basé sur un texte et mise en scène de Luliana Predut, une artiste européenne. S'agit-il vraiment d'un dialogue équitable? Fallait-il pas mieux l'appeler un festival espagnol au Maroc?

Cette déficience de programmation est due, selon M. Larbi El Harti, co-directeur adjoint du festival, à l'absence de créations marocaines multidisciplinaires qui répondent aux critères de la programmation du festival. D'où l'intérêt du festival, ajoute-il, qui servira également à initier le public marocain à ce genre de spectacles et d'en faire la promotion auprès même des artistes marocains.

Parmi les autres rendez-vous qui valent le détour, citons "Pluie" un spectacle de Flamencos signé Eva Yerbabuena, qui se veut "un hommage à la mélancolie, à l'indifférence en matière d’amour, au fait même d’être vivant et à l’éternité de la vie". "Tataracine", spectacle associant théâtre et cinéma mis en scène par Eladio Sánchez. Cette création ambitionne, selon ses auteurs, "d’approcher le public des petits à l'esprit du cinéma, considéré non seulement comme un divertissement mais, en outre, comme un véhicule extraordinaire pour découvrir toutes les émotions, bonnes ou mauvaises, qui font de nous des humains."

Sans oublier l'incontournable "Carmen", revistée par Salvador Távora de l'Opéra Andalouse de Cornets y Tambour. Un grand moment de théâtre et de l'opéra qui revisitera une légende de la culture populaire espagnole et universelle. "Nous aspirons récupérer avec notre propre langage une légende qui fait partie de notre histoire, éclipsée entre brigands, pilleurs et toreros sans importance…." soulignent-ils.

Le programme de cette édition prévoit également un colloque autour du thème "Nord-Sud: Diversité et dialogue" le 22 janvier, à la Faculté de Lettres de Rabat ainsi que des ateliers d'animation théâtrale dans une douzaine de centres scolaires à Casablanca, Rabat, Tanger et Tétouan animés par des lauréats de l'ISADAC ayant profité d'une action du Programme Al Moutamid, les Dialogues en Direct, tenue en novembre 2009 à Casablanca et Rabat.

Le Festival des deux rives est initiée par la fondation de l'Institut international du théâtre méditerranéen en collaboration avec l'ambassade d'Espagne au Maroc, l'agence espagnole de coopération internationale pour le développement, le Théâtre Mohammed V et le Ministère de la Culture au Maroc.

La première édition du festival a vu le jour au Maroc en 2007 avant de célébrer sa 2-ème édition, en décembre 2008, en Espagne.
 

Adil Semmar
15/01/2010

 

 

Page Théâtre
Programme spectacles:Voir Agenda

Autres actualités Théâtre


 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc