Maghrebarts Home

 


  News

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

Livres
News

Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

Un Partenariat pour Réhabilitation du Site Historique du Chellah

 

Une convention de partenariat pour la réhabilitation du site historique du Chellah & été signé par le Ministère de la Culture et l'agence d'aménagement de la vallée du Bouregreg.

Classé patrimoine historique national, le site de Chellah figure sur la liste indicative des sites à proposer à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Du fait qu'il est situé dans la zone du projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg, l'Agence s'érige de jure, en maître d'ouvrage des travaux de réhabilitation qu'elle assurera pour le compte de l'État.

En effet, parmi les missions assignées à l'Agence du Bouregreg, figure en bonne place, le développement, la sauvegarde et la réhabilitation du patrimoine culturel des villes de Rabat et de Salé se trouvant dans la zone d'aménagement délimitée par la loi.

A cet effet, l'Agence a signé en avril dernier, une convention avec le bureau de l'Unesco à Rabat, aux termes de laquelle l'organisme onusien s'engage à réaliser les études préalables à la mise en œuvre du projet, et une mission de reconnaissance du site et du projet d'aménagement de la vallée a déjà eu lieu au début du mois de mai. La présente convention qui prévoit la mise en place d'une commission mixte, stipule que le partenariat entre le ministère de la Culture et l'Agence d'aménagement de la vallée du Bouregreg a pour objet "la réalisation du projet de restauration, valorisation, promotion et recherche archéologique sur et autour du site."

L'Agence du Bouregreg s'engage ainsi à financer le projet dans sa quasi-totalité, dans un délai de 5 ans, à compter de la date fixée sur la base du "diagnostic, de l'estimation des coûts et de la programmation générale du projet"

De son côté, le ministère de la Culture s'engage à faire bénéficier l'Agence de son expérience notamment en mettant à la disposition de la commission mixte "toutes les compétences humaines qui serviront au bon déroulement du projet," et assistera l'Agence dans "l'ensemble des démarches administratives nécessaires", notamment pour l'obtention des "autorisations requises par les textes législatifs et réglementaires en vigueur."

Les deux parties conviennent, en outre, de mettre en place un Comité de pilotage qui aura pour mission de «fixer et de valider le planning des opérations, d'arrêter le budget, d'approuver les modifications au programme ou au budget».

L'étape préliminaire comprend la réalisation d'un avant-projet par l'entremise d'un dossier d'architecture (plan de masse, plans de niveaux, de toitures et des coupes) et d'un dossier technique qui spécifie les «principes de construction du programme», précise la nature et la qualité des matériaux et matériels à employer, le traitement des aménagements extérieurs, etc.

Le projet définitif, quant à lui, arrête les plans de restauration, de valorisation et d'aménagement des espaces intérieurs et extérieurs du site.
Les marchés de travaux passés par le maître d'ouvrage sont soumis pour leur exécution, aux stipulations du Cahier des clauses administratives générales (CCAG).

A l'issue de la réalisation du projet, l'agence et le ministère procèderont à différents montages institutionnels et financiers pour la gestion du site restauré et valorisé, et pourront le cas échéant, se baser sur les études et expertises en matière de gestion de sites et musées.

Avec MAP
19/05/2006

 

Voir également:

Autres Actualités


 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc