Maghrebarts Home

 


  News

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

Livres
News

Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

Parution: les Années de Plomb Revisités

 


Abdelfettah Fakihani et Driss Bouissef Rekab, deux ex-détenus politiques, ont présenté le 12 décembre, à la librairie Kalila Wa Dimna leurs ouvrages respectifs "Le Couloir, Bribes de Vérité sur les Années de Plomb" et "La Tyrannie Ordinaire, Lettres de Prison sur les Années de Plomb," parus dans la collection Témoignages chez les éditions Tarik.

Intervenant à cette occasion, l'éditeur Mohamed Bennani a souligné que l'acte de témoigner sur les années de plomb est «fondamental», précisant, pour l'ouvrage de Fakihani, qu'il s'agit d'un témoignage qui ouvre une porte sur l'après prison.

Avant d'entamer la présentation de son livre, Driss Bouissef, qui a purgé 13 années d¹emprisonnement, a soulevé la question de l'édition et de la publication au Maroc, pour souligner qu'elles ne sont pas chose «aisée».

S'agissant de son livre préfacé par Abdelkader Chaoui, Bouissef a précisé qu'il a écrit lorsqu'il était en prison, en notant, à cet égard, que le répit n'y était pas permis et que l'état d'attente y était de mise, en dépit des rumeurs circulant que «notre libération est pour bientôt».

Il a cependant ajouté que dans cet univers carcéral, il est resté «ouvert sur l'extérieur, sur la situation politique dans le pays».

Bouissef a, en outre, relevé que les gens ont tendance à idéaliser les prisonniers politiques alors qu'en prison, a-t-il dit, «des comportements injustes existent également comme il peut exister des moments de solidarité entre les détenus». Et d'affirmer «nous ne sommes pas des héros mais des êtres semblables aux autres», avec bien sûr deux catégories de détenus que Bouissef a distingué: ceux qui ont été atteints gravement sur le plan psychologique et auxquels nous avons apporté de l'aide et ceux qui ont résisté.

Par ailleurs, Bouissef a mis l'accent sur la nécessité de faire connaître ce qui s'est réellement passé au cours de cette période mais non pas dans un but de «vengeance».

Intervenant pour présenter son ouvrage, Fakihani, qui a purgé une peine d'emprisonnement de 15 ans, a indiqué que la présentation d'un livre est avant tout «une invitation à la lecture».

Mon livre, a-t-il précisé, «je l'ai écrit d'abord en prison en arabe sous le titre «El Bear» (Le puits), mais après ma libération et sous la pression de quelques amis «j'ai entamé quelques écrits que j'ai abandonnés à maintes reprises, pour les reprendre à nouveau, jusqu'à ce qu'une petite quantité se soit empilée et que j'ai estimé pouvant faire l'objet d'un livre +Le couloir+».

Fakihani a précisé que son ouvrage, préfacé par Ignace Dalle et dont le titre fait allusion au couloir central de la prison de Kénitra, a été écrit, à la différence de Bouissef, alors qu'il «était en liberté».

Dans cet écrit réparti en 28 chapitres sur l'avant et l'après libération, Fakihani a ajouté qu'il a donné la parole à un personnage imaginaire, qui se demande dès les premières périodes qui ont suivi sa libération, s'il pouvait être encore sociable (thème du premier chapitre), en mesure de fonder un foyer, et surtout de travailler sous le poids de ses «quarante ans» d'âge dont «quinze à l'ombre».

Aujourd'hui, si Fakihani rejette, à l'instar de Bouissef, tout sentiment de vengeance, il ne peut passer sous silence ce qu'il a enduré: «Ce n'était pas qu'une petite égratignure. C'était démesuré», souligne-t-il dans son écrit.

Le Couloir, Bribes de Vérité sur les Années de Plomb" est le premier livre de A. Fakihani, est journaliste depuis 1990. Bouissef, quant à lui, professeur d'espagnol à la faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, est l'auteur de l'un des premiers témoignages sur les années de répression: A l'ombre de Lalla Chafia, paru en français aux éditions L'Harmattan (1989), puis en arabe chez Tarik Editions (2002) et en espagnol chez Ediciones del Oriente y del Mediterraneo (2004).

-  "La Tyrannie Ordinaire, Lettres de Prison sur les Années de plomb" de Driss Bouissef Rekab, Collection Témoignages Tarik éditions, 2005, 153 pages, 45 DH.
- "Le Couloir, Bribes de Vérité sur les Années de Plomb" de Abdelfettah Fakihani, Collection Témoignages Tarik éditions, 2005, 182 pages, 60 DH
.

Avec MAP
14/12/2005

Voir également:

Autres Actualités

 


 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc