Maghrebarts Home

 


  Actualités

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

Livre
News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens
 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Le Petit Robert 2006: Cap sur l'Etymologie

 

Le Petit Robert 2006, en librairie depuis jeudi, met l'accent sur l'étymologie à travers de nombreux encadrés, proposant aussi bien sûr ses mots nouveaux, notamment autour des nouvelles technologies et des loisirs, et ses personnalités entrantes.

Tiré à 200.000 exemplaires, Le Petit Robert de la langue française (2.950 pages, 58 euros) comprend 60.000 mots et 300.000 sens et nuances. Au centre de la couverture blanche, pour la première fois millésimée, une empreinte digitale, "véritable sceau de l'individu", signifie que tout un chacun doit s'approprier la langue.

Alain Rey et son équipe abordent, dans 650 encadrés étymologiques, la participation du français à l'enrichissement lexical des langues européennes: "comme toute langue vivante, le français s'enrichit en effectuant des emprunts lexicaux à d'autres langues. Ce que l'on sait moins, c'est que le phénomène inverse, les emprunts faits au français, est également abondamment attesté".

Cet apport du français est considérable en anglais, non négligeable en italien et en allemand, moins important en espagnol, portugais ou néerlandais. "Les mots anglais "space", "error", "colour", "beauty", "circle", "language", "lesson", "music", "tailor" laissent aisément percevoir les mots français dont ils proviennent", selon l'ouvrage.

Les Français de la Renaissance s'élevaient contre l'italianisation de leur langue, ceux d'aujourd'hui s'inquiètent des anglicismes: le phénomène des emprunts concerne toutes les langues, note le dictionnaire.

Les mots nouveaux sont, sans surprise, issus des nouvelles technologies, des sciences ou des loisirs (notamment gastronomie) comme "antirétroviral", "ayurvéda", "blog", "brevetabilité", "cancéropôle", "collector", "écotourisme", "lassi", "minivirus", "minispace", "miso", "pancetta", "parodontie", "picodon", "plancha", "quinzomadaire", "shiatsu", "snowpark", "téléboutique" ou "TNT". On trouve aussi "investiguer", "islamité", "microcrédit" ou "relocaliser".

Beaucoup de sens nouveaux sont proposés: catastrophe (sanitaire), compétence (bilan de compétence), genou (mou du genou), melon (attraper le melon), viol (en réunion) etc.

Parmi les personnalités qui entrent dans Le Petit Robert des noms propres (2.396 pages, 59 euros, couverture millésimée, tiré à 120.000 exemplaires): Benoît XVI, Philippe Découflé, Claude Lanzmann, David Lodge, Amin Maalouf, Michael Moore, Mahmoud Abbas, Alain Corbin, Plantu, tous les Nobel, etc.

Une rubrique étymologique, éclairant la signification des noms propres quand c'est possible, accompagne plus de 10.000 articles: "Chaumont", dans le nom des "Buttes-Chaumont", signifie "mont chauve": le site du parc était un terrain argileux sur lequel rien de poussait, "Mohawks" vient d'un mot indien qui signifie: "Ils mangent des choses vivantes" et "Almodovar" (comme Pedro, le cinéaste espagnol) vient de l'arabe "al-mudawwar" qui veut dire "le rond, le gros": il est possible d'y voir une allusion à une colline ou un champ.

A la mi-octobre, la maison d'édition Dictionnaires Le Robert (Editis) fera paraître un ambitieux "Dictionnaire culturel en langue française". Quatre volumes élaborés à partir d'un "choix" de mots privilégiant, outre l'articulation des sens et leurs définitions, l'étymologie, l'histoire du mot et son éclairage par des textes. "C'est sans équivalent à l'étranger", dit Alain Rey qui a dirigé ce travail collectif.

Avec AFP
03/09/2005

 


Le Petit Robert de la Langue Française
 Edition 2006 Collectif Le Robert

 

Voir également:

Autres actualités du livre

 

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc