Maghrebarts Home

  


  Actualités

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Lettre Ouverte au Premier Ministre

 

Monsieur le Premier ministre, Suite aux négociations en cours entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unies d’Amérique, concernant les accords de libre-échange, se sont constituées la Coalition Marocaine pour la Défense du Pluralisme Culturel, avec la participation de plusieurs acteurs du champs culturel, artistique, intellectuel et de la presse; et la Coalition Marocaine pour le Droit aux Soins et à l’Accès aux Médicaments avec la participation de professionnels de la santé, d’associations de défenses de droits humains, de la culture et du mouvement amazigh.
Les responsables de ces coalitions ont entamé un certain nombre d’actions afin d’exprimer leur profonde préoccupation, et leurs craintes concernant l’éventuel impact de ces accords sur les domaines de la santé et de la culture.
Après avoir essayé en vain de contacter les responsables directs des négociations, il a été décidé d’organiser un sit-in pacifique devant le Parlement marocain, le mercredi 28 janvier 2004 avec la participation de plusieurs personnalités: intellectuels, artistes, journalistes, activistes et militants démocrates, médecins, pharmaciens et nombre de représentants de la société civile, afin d’exprimer leurs préoccupation devant le mutisme du gouvernement marocain face aux revendications de ces deux coalitions. Malheureusement, le lieu a été le théâtre d’événements douloureux caractérisés par une violence physique de la part des forces de sécurité à l’encontre de personnalités notoires participant à ce sit-in et particulièrement M. Abdelhamid Amine, président de l’Association Marocaine des Droits humains, M. Nabil Ayouch, cinéaste et M. Moulay Ahmed Douraïdi, membre du Comité de Direction de l’Association Marocaine des Droits humains. La violence de cette répression a été telle que nombre de ces personnalités ont perdu connaissance, alors que d’autres souffrent de blessures de divers degrés. A la suite de ces événements déplorables, dont sont responsables les forces de sécurité de la Wilaya de Rabat, nous dénonçons vigoureusement cette répression disproportionnée et moyenâgeuse et vous prions, en tant que Premier ministre, d’ouvrir une enquête sur ce sujet et d’identifier les responsables de cette agression qui s’est abattue sur des militants connus pour leur dévouement aux causes justes du peuple marocain.


La coalition des artistes marocains pour la défense du pluralisme culturel
La coalition marocaine pour le droit aux soins et à l’accès aux médicaments

 

Voir également notre dossier:

Accord de Libre Echange Maroc-USA

 

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc