Musique

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

Le Trophée Al Farabi pour la musique antique pour Majid Bekkas

Le musicien, compositeur et chanteur marocain Majid Bekkas recevra le Trophée Al Farabi pour la musique antique, lors d'une cérémonie organisée le 22 décembre, au Théâtre National Mohammed V, à Rabat.

Ce prix est une reconnaissance au talent de cet artiste et sa contribution dans le rayonnement du "Blues Gnaoui Afircain", souligne l'artiste Hassan Migri, président de la Commission de sélection du Comité National de la Musique (membre du Conseil International de la Musique).

Créateur du style "African Gnaoua Blues", Majid Bekkas est connu et reconnu à travers le monde comme digne ambassadeur de cette nouvelle forme d’expression musicale issue de la musique spirituelle de transe gnaouie, métissée au Jazz et au Blues de sources africaines.

Natif de Salé, originaire de Zagora où les musiques du désert, les rythmes Aqallal ou Roukba ont bercé son enfance, Majid Bekkas (auteur, compositeur, musicien et interprète) a, de tout temps, gardé précieusement un esprit d'authenticité quant à la préservation et la sauvegarde de la musique gnaouie dont il a percé les secrets et la vision intrinsèque de son universalité.

Nominé "Tjango d'Or" (2004) pour son album "Mogador", le "magicien des rencontres" possède actuellement un riche palmarès d'enregistrements musicaux réalisés en Europe en compagnie de musiciens virtuoses de renommée mondiale tels, Juan Carmona, Pedro Soler, Flavio Boltro, Joachim Kuhn, Ramon Lopez, Lionel Haas, et d'autres virtuoses de la musque.

Mais, c'est avec son titre "Daymallah" qu'il représente le Maroc dans la compilation du CD "Déserts Blues 2".

Il est également professeur de musique au conservatoire de Rabat et directeur artistique du Festival Festival Jazz au Chellah depuis 1996. "Si le dialogue des cultures est une des priorités de ce festival, Majid Bekkas en est le chef d'orchestre", nous affirme une source la délégation de l'union européenne à Rabat, organisateur de cette manifestation. On lui doit notamment faire connaitre et voyager les musiques marocaines au delà des remparts du Chellah. Il est justement considéré par les musiciens de jazz et gnaouas marocains que nous avons vu défiler sur les scènes du jazz au Chellah comme le "Magicien des Rencontres".

Son dernier album "Makenba" illustre parfaitement cet aspect magique de l'homme et de sa musique. Réunissant des musiciens issus de différentes cultures et styles musicaux, allant des gnaouas à la musique malienne et latino-américaines, il réussit un métissage culturel harmonieux, au delà des clichés culturels.

Organisée conjointement par le Comité National de la Musique et son partenaire le Théâtre National Mohammed V, la soirée sera animée par le groupe des frères Akkaf et celui de Majid Bekkas, avec une fusion entre les deux en fin de concert.

Maghrebarts
18/15/2010

 

Voir Également:

Page Musique
Programme spectacles:Voir
Agenda

Découvrez nos sélections musique

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc