Musique

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens
 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

     

 

Le 3è Festival de Fès de la Culture Soufie

D'éminents intellectuels et artistes d'origines diverses sont attendus au 3è festival de Fès de la culture soufie, qui aura lieu cette année du 18 au 25 avril, sous le signe des cultures du soufisme.

Le programme de cette édition se veut, selon ses initiateurs, un voyage à travers les cultures du soufisme dans le monde, dans la mesure où chaque jour permettra de découvrir un pays en particulier, ses pratiques spirituelles, les maîtres qui l'ont habité, les paroles qui l'ont nourri et les arts et la culture qui en expriment l'essence profonde.

Des débats, en matinée, seront consacrés à une réflexion sur l'articulation qu'il faut trouver aujourd'hui entre valeurs spirituelles et société ou, d'une façon plus large, valeurs spirituelles et mondialisation, ont indiqué les organisateurs de cet évènement lors d'un point de presse tenu mardi soir à Fès.

C'est dans ce sens que des personnalités de différents horizons, cultures ou religions, leaders spirituels, hommes politiques, chefs d'entreprises ou acteurs de la société civile, ont été invités à débattre sur la façon dont il serait envisageable d'insuffler "une âme à la mondialisation", ont-ils expliqué.

Les organisateurs ont convié pour cette occasion des personnalités telles que Edgar Morin, Assia Alaoui, Benjamin Barber, Dominique Voynet, Driss Al Yazami, Katherine Marshall, Marie Arena, Mohammed Berrada ou Pascal Boniface pour débattre de thèmes ayant trait au soufisme et réforme, aux heurs et malheurs de la démocratie, à la prévention de la crise alimentaire, à la fin du capitalisme et au corps et spiritualité.Des conférences sur "les manuscrits d'Ibn Al Arabi" et "le soufisme et la réforme de l'Islam" et des ateliers portant sur des thématiques diverses figurent aussi au menu de ce festival.

Le volet artistique du festival est caractérisé cette année par la présence de grands noms de la musique soufie, comme Sabah Fakhri (Syrie), Abd Al Malik (France), Mohamed Tarwat (Egypte), Saad Tamsamani (Maroc), Omar Sermini (Syrie), Daouda Dieye (Sénégal), Abir Nasraoui (Tunisie) et Eduardo Paniagua (Espagne). 

Une bonne partie sera dédiée à l'art du Samaa et la musique andalouse, avec la participation notamment des Tariqa Qadiriyya Boutchiyya et Saqalliyya (Maroc), de la Tariqa Alawiyya (Algérie), des Derviches tourneurs (Syrie), ainsi que des artistes Mohamed Brioul, Mohamed Bajeddoub, Abderrahim Souiri et Abdelfattah Bennis.

Pour le président du festival, M. Faouzi Skali, cet évènement, qui souffle cette année sa troisième bougie, "cherche à mettre en lumière et à décliner à travers la programmation de chacune de ses éditions ce lien entre expérience spirituelle et la diversité des colorations de ses expressions culturelles et sociales"."Car l'une des caractéristiques de la voie du Soufisme est de permettre cette articulation, si rare entre, l'accomplissement d'une transformation de soi et celui d'une transformation collective", a-t-il expliqué lors de ce point de presse, avant d'ajouter que "cette interaction entre le personnel et le collectif permet la production d'une culture vivante, qui change avec le temps et les lieux, mais dont le but ultime est d'être l'expression de valeurs universelles"."Les chants, l'art ou la littérature du Soufisme exprimés dans les langues et les modalités culturelles du Continent Sub-Indien, de l'Afrique noire, du Maghreb, d'Asie ou d'Europe Centrale ou du Moyen Orient, vont tous faire référence à la nécessité de dépasser les limites de nos égocentrismes, personnels ou collectifs, pour accéder au sens ultime et universel de l'amour, de la connaissance ou de la compassion", a-t-il poursuivi.

Et de conclure qu'"au vu de l'engouement du public, mais aussi des artistes à l'échelle nationale et internationale, il est certain que cet évènement pourra devenir une plate-forme de rencontres artistiques et spirituelles de taille qui permettra à la diversité culturelle du soufisme de se faire connaître et de faire valoir ainsi la richesse de la culture islamique".Selon des chiffres publiés par les organisateurs de cette manifestation, initiée par l'association du festival de Fès de la culture soufie, plus de 16.000 personnes ont assisté à la dernière édition, dont une grande partie d'étrangers venus de plus de 15 pays.

 

Avec Map

 22/02/2009

Voir Également:

Page Musique
Programme spectacles:Voir
Agenda

Découvrez nos sélections musique

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc