Maghrebarts Home


  Musique

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels


News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

Premier Album de Musique Soufie d'Ihssane Rmiki

 

La chanteuse marocaine Ihssane Rmiki vient de sortir son premier album de musique soufie sous forme d'un CD de 50 minutes, produit grâce au concours de l'institut du monde arabe à Paris.

Cet album, qui sera distribué d'abord en Europe, est un hommage aux grands maîtres du soufisme tels Abou El Hassan Achouchtari, Al Harrak, Abou Madiane El Ghaout, Abderrahmane El-Majdoub et bien d'autres. "Il est le fruit de plusieurs années de travail intense", a confié à la MAP cette adepte de la musique soufie, qui a débuté sa carrière artistique dans la musique andalouse et les "mouachahate".

La musique soufie constitue, pour la jeune chanteuse, beaucoup plus un retour aux sources qu'un simple style très prisé par un nombre grandissant de chanteurs car, précise-t-elle, il semble être de plus en plus dans l'air du temps.

Pour elle, ce retour vers la musique sacrée n'est autre qu'un retour aux traditions musicales marocaines les plus originales, telles qu'elles étaient exécutées de manière collective au sein des confréries notamment lors des fêtes.

En fait, si autrefois les chansons soufies ont été interprétées collectivement dans une atmosphère de transe et de "dikr", ce style opte davantage, aujourd'hui, pour une interprétation en solo et dans une ambiance plus festive, bien que toujours aussi spirituelle, assure Ihssane Rmiki.

C'est d'ailleurs ce changement dans la présentation de cet art, affirme la jeune chanteuse, qui lui assure une audition de plus en plus large, notamment parmi les fans des pays occidentaux qui, au-delà d'une curiosité intellectuelle bien légitime, tentent de pénétrer les mystères du sacré à travers les rythmes et les poèmes de la chanson soufie.

Originaire de Ksar El Kébir, Ihssane Rmiki a été dorlotée, dès son jeune âge, par le Samaâ et le Madih dans les zaouïas Tijaniya et harrakiya, son père étant un tijani des plus notoires de la région.

Cependant, bien avant la sortie de son album, Ihssane avait déjà réussi à se faire un petit nom en tant que cantatrice d'un talent certain et ce, depuis qu'elle a chanté il y a des années lors d'une soirée artistique organisée par l'Institut du monde Arabe à Paris.

Elle a récidivé avec le même franc succès lors de sa première participation au festival de Fès des musiques sacrées du monde. On parlait déjà, d'une étoile qui perçait le monde restreint de la chanson soufie.

Ihssane Rmiki, qui pense déjà à un deuxième album, animera à partir du 16 février prochain des soirées de musique andalouse en Jordanie en compagnie de la troupe "Chabab Al-Andalous".

Avec Map
27/01/2005

Al-samâa, Audition spirituelle extatique par Ihsan Rmiki 
Institut du Monde Arabe, CD album, 2005

Voir également:

L’Art du Melhoun

Rôle et Image de la Femme dans la Musique Andalouse

Découvrez nos sélections musique

Page Musique

 

 

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc