Maghrebarts Home

 


  Musique

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Rachid Taha: Du Rock Maghrebin à Montréal

 720229

De loin, le chanteur arabophone le plus aimé au Québec se nomme Rachid Taha,  Il l'a encore prouvé une fois de plus au Métropolis de Mntréal à l'occasion du festival des Francofolies 2003.

Il semble que tous les Maghrébins de Montréal ont fait le déplacement pour partager ce moment exclusive. Mais ils étaient en infime minorité, les Québécois blancs et francophones avaient rempli la place. Les bras levés à l'orientale, ils s'éclataient.

Avec raison, ils acclamaient la plus redoutable machine de rock menée par un Maghrébin établi en France. Dans la plus totale euphorie, ils célébraient avec cet artiste ayant procédé au plus solide alliage de rock et de musique algérienne, à commencer par le chaabi. Qui d'autre que Rachid Taha est allé plus loin dans cette fusion?

Ainsi donc, le public québécois eu droit à tout un party, à une enfilade infernale de chants maghrébins que l'on avait couchés sur des rythmes costauds, arc-boutés sur des murs de distorsion. La séquence des chansons Ya Rayah, Medina, Bent Sahra et Barra était tout simplement dévastatrice.

Rachid n'avait pas grand-chose de neuf à proposer, remarquez, sauf un groupe parfaitement rodé, à l'image de son album enregistré sur scène en 2001. Un tracteur, un 18 roues, un bulldozer de rock. La mandole de Hakim Hamadouche et la derbouka soudaient les guitares acidulées, claviers et batterie aux sources du chanteur. L'interaction était hier à son meilleur, on ne pouvait espérer mieux en termes de cohésion. Avec un accueil aussi délirant dans la salle, il lui était impossible de donner une mauvaise performance. Sa chemise de soie noire était détrempée dès les premières minutes, c'est dire la forme du chanteur. Tout un party, je vous dis.

Rachid Taha a été un des précurseurs de la scène raï française. Rachid Taha est né le 18 septembre 1958 à Oran, berceau géographique du raï. Il vient habiter en France avec ses parents dès son enfance. Rachid vit ensuite de petits boulots avant de rencontrer le monde des DJ's à la fin des années 70. En 81, il crée Carte de Séjour et jette les bases d'un rock arabe, influencé par un son raï algérien. Carte de Séjour, qui prône l'intégration et les fondements de la tolérance, dérange en reprenant Douce France, la célèbre chanson de Charles Trénet... un carton populaire. En 90, après avoir participé à l'album manifeste Barbès, il poursuit sa carrière en solo. Il s'associe au producteur Steve Hillage et sort son premier album, éponyme, qui mêle le raï à la danse. Son deuxième opus Olé olé sort en 95 et Diwânen 98. Rachid part ensuite en tournée, participe à l'événement 1, 2, 3 soleils, avec ses acolytes Khaled et Faudel, avec un concert sold out et un album. Rachid Taha est entré ensuite en studio pour enregistrer son nouvel album. Depuis, chacun de ses albums a été un succès couronné par une tournée mondiale.

Retour page Musique

Programme des spectacles:Voir Agenda

Rachid Taha en Titres

Diwan 2 
Edition limitée digisleeve

Diwan
Barclay;  CD album

Rachid Taha live
Rachid Taha 
Concert du 11 mars 2001 à Bruxelles
Barclay ; 2001 ; CD album / album original

Pop sessions
Serge Gainsbourg Tribute 
Rachid Taha  Les Rita Mitsouko  Miossec 
Mercury ; 2001 ; CD album / compilation

100% Raï
Cheb Mami Rachid Taha Faudel 
Aflak Farid Baha  Hakim 
Volume 3
Pomme music ; 1999 ; CD album / compilation

Made in Medina
Rachid Taha
Barclay ; 2000 ; CD album / album original

Barbès  
Premier album
Rachid Taha 
Nord Sud ;  CD 

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc