Maghrebarts Home

 


  Musique

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels


News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Springsteen Prie pour la Paix et la Sécurité du Peuple Irakien

 

Le rocker américain Bruce Springsteen est de retour sur la côte ouest nord-américaine pour la première fois en 12 ans afin d'y lancer sa tournée canadienne qui s'arrêtera dans cinq villes dont Ottawa et Montréal.

Quelque 15 000 personnes, une salle comble, ont fait vibrer le Pacific Coliseum de Vancouver. Le public a pu apprécier certains vieux succès de Bruce Springsteen, qui n'a toutefois pas osé entonner sa très populaire chanson Born in the U.S.A. son plus grand succès (1984), cri désespéré d'un vétéran de la guerre du Vietnam qui s'interroge sur son pays, est souvent perçu comme un hymne à la grandeur des États-Unis.

Le chanteur a donné une saveur politique à son spectacle de Vancouver à plus d'une reprise. Avant de chanter Land of Hope and Dreams, Bruce Springsteen a imploré la foule de ne pas oublier les gens qui souffrent en Irak.

«Cette chanson est une prière pour la paix et pour la sécurité du peuple irakien», a-t-il dit quelques instants seulement après avoir chanté My City in Ruins, une chanson qui rappelle les attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York.

Quelques drapeaux américains ont même été aperçus pendant la soirée. La foule qui a visiblement apprécié la prestation en offrant de longues ovations au chanteur au cours du spectacle d'une vingtaine de chansons qui a duré près de trois heures.

Bruce Springsteen, qui a principalement fait entendre les chansons de son dernier album, a chanté Two Hearts en compagnie de sa femme Patti Scialfa. Le couple s'est regardé dans les yeux tout au long de la chanson qui a été entonnée avec un seul micro.

Le rocker de 53 ans a également démontré qu'il n'a pas perdu la fougue de sa jeunesse. Il a couru sur la scène, glissé sur ses genoux et gratté sa guitare au grand plaisir de la foule prouvant  que c'était toujours lui le «Boss».

 

Retour page Musique

Programme des spectacles:Voir Agenda

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc