Maghrebarts Home

 


  Musique

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens
 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

L’Hommage des Gnaoua à Abderrahmane Paca

 

Figure emblématique du groupe Nass El Ghiwane, Paca a contribué à la diffusion de la culture gnaouie et à sa valorisation depuis les années 70.

Né en 1948 à Essaouira, il grandit dans un milieu gnaoui. Il est initié par de grands maâlems tels que le maâlem Benthami et devient lui-même maâlem en 1964. C’est au début des années 70 que le public marocain connaîtra le mieux Paca, quand il rejoindra les Jil Jilala puis Nass El Ghiwane. Il participera à la composition de chansons comme l’inoubliable "Assinia", disque d’or en 1970. On le retrouvera sur de nombreuses scènes internationales.

Aujourd’hui malade, Abderrahman Paca méritait amplement cet hommage voulu par la direction artistique du festival, après un honorable parcours laissant une empreinte indélébile dans le paysage musical marocain.

Maître du guembri à l’âge de 16 ans, Paca a introduit le sintir (ou guembri) au sein de Nass El Ghiwane, rendant ainsi leur musique plus forte que jamais, flanquée de toutes ces richesses marocaines qui, un jour, soigneusement mixées, ont réussi à donner un vrai élan musical à tout un pays, et surtout à sa jeunesse. Paca a toujours été respecté par les siens d’Essaouira, maâlems et autres musiciens.

Depuis maintenant 5 ans, Abderrahman Paca a reformé un groupe portant son nom, et reprenant sur scène des compositions des Nass El Ghiwane ainsi que leurs nouvelles chansons. À ses côtés désormais, deux de ses fils composent avec leur père le répertoire du "groupe Abderrahman Paca".

Sur la scène d’Essaouira, l’hommage à ce grand artiste viendra de son groupe accompagné d’un représentant des trois groupes mythiques de l’époque: Omar Essayed de Nass El Ghiwane, Mohamed Edderham de Jil Jilala et Souisdi de Lemchaheb. Le festival d’Essaouira offre donc aux fans une chance de revivre ces années de gloire d’une musique populaire et révolutionnaire au Maroc.

Hommage à Abderrahmane Paca
Vendredi 24 juin, 20h00, scène Bab Marrakech

 

A voir également:

Festival Gnaoua & Musiques du Monde d'Essaouira
Gnaoua: Histoire & Traditions

Calendrier des Festivals
Retour Page
Musique
Programme spectacles:Voir
Agenda


Essentiel
Nass El Ghiwane

CD album
(3 volumes)


Transes

Nass El Ghiwane
DVD film de Ahmed Maànouni

 

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc