Maghrebarts Home

 


  Médias

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

La 4e Nuit des Jamours & Noujoums Biladi: Consécration de la Production Télévisuelle Marocaine

 

"La Nuit des Jamours et Noujoum Biladi" s'est déroulée mercredi soir au théâtre Mohammed V pour la nomination des meilleurs programmes et productions des deux chaînes de télévisions marocaines TVM et 2M, les radios nationale et régionales et Médi 1.

Intervenant à l'occasion de cette soirée artistique, Nabil Benabdellah, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a salué les efforts déployés par les professionnels de l'audiovisuel, mettant en exergue leur contribution à l'enrichissement de ce secteur pour répondre aux aspirations des téléspectateurs désireux de voir un produit marocain de qualité.

"Loin d'être une rencontre annuelle pour primés, à savoir, les professionnels de ce secteur, cet évènement artistique constitue un appui et un soutien aux efforts déployés par le ministère de la Communication pour la promotion de la production nationale ", a-t-il dit.

Le Maroc est appelé à produire des programmes de qualité capables de meubler l'espace médiatique, a souligné M. Benabdellah, estimant qu'il s'agit là de l'un des défis majeurs imposés actuellement au Maroc.

Le ministre a, dans ce sens, fait part de sa conviction que ces programmes permettent d'enrichir le champ culturel marocain et de créer un nouveau secteur économique qui vient renforcer les efforts de développement consentis par le Maroc dans différents domaines, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

M. Benabdellah a ajouté que l'adoption de la loi relative au secteur de l'audiovisuel constituera un saut qualitatif à tous les niveaux dans le processus de libéralisation du secteur tout en offrant une nouvelle dynamique susceptible de soutenir les efforts visant à professionnaliser le produit national.

Il a, également, affirmé que la proximité constitue un défi majeur auquel le Maroc doit se préparer pour permettre au secteur audiovisuel de faire face à la concurrence, de plus en plus féroce, notamment, par la création de nouvelles chaînes de télévision et de stations-radio.

Le jury de la compétition Noujoum Biladi a été composé de professionnels, journalistes, intellectuels et artistes sous la présidence d'honneur de l'écrivain et journaliste, M. Larbi Messari. Le choix des programmes et productions soumis au vote du public a été confié au jury de "La nuit des Jamours".

Ainsi, le prix du meilleur Présentateur est revenu à Nassima El Horr, celui du meilleur présentateur du journal télévisé est revenu respectivement à Jamâa Goulhcen, Fadoua El Hassani, Salaheddine Ghoumari et Khayr Eddine Aafi.

Le Jamour du meilleur reportage a été décerné à l'émission "Moukhtafoun" de Khaled Adnoun et celui de la meilleure émission pour enfants est revenu à "Sanabil".

S'agissant de la meilleure émission documentaire, "Maghrib Al Qarn Al Ichrin" a remporté la palme, alors que "Douiba" et "Classe 8" ont été consacrés meilleurs téléfilms. Dans la catégorie feuilleton le Jamour est revenu à "Liqaâ Maâ Al Majhoul", alors que le prix de la meilleure interprétation masculine est revenu à Hicham Bahloul et celui de la meilleure interprétation féminine a été remporté par Sanaa Aakroud.

Mohamed Khiyyi et Mohammed Bastaoui se sont partagé le Jamour du meilleur comédien de fiction.

Le Jamour de la meilleure émission de débat est revenu respectivement à "Lakoum Al Kalima" de Nassima El Horr et "Hiwar" de Mustapha Alaoui, tandis que le prix de la meilleure émission art de vivre a été décerné à "Chhiwate Bladi" de Choumicha.

Pour ce qui est des prix dédiés à la radio, les prix de la meilleure émission et du meilleur animateur sont revenus respectivement à Ahmed Lakhliâ de Médi-1 pour l'émission "Al Mousiqa wa Assamâa Assoufi", à Abdelhamid Ennaqrachi pour "Taqasim min Idaât Tanja" et à Lhakim Ben Hammou et Abderrahim Baslam de la radio nationale de Rabat.

Le feuillon "Maouid Maa Al Majhoul" et le sit-com "R'bib" ont remporté le prix du meilleur programme humoristique, alors que "Studio 2M" et "Sahrat Arrouad" se sont vus décerner le Jamour de la meilleure émission de divertissement.

Dans la catégorie émissions sportives, " Al Qadam Addahabi " a été sacré programme sportif, alors le Jamour des émissions culturelles est revenu à "Nostalgia" de Rachid Nini.

Al Islam Soulouk Wa Mouâamalat" a, pour sa part, été primé du Jamour de la meilleure émission éducative.

D'autre part, un prix spécial a été décerné par le Jury à Ghita Al Oufir, artiste de Rabat qui s'est imprégnée du Tarab Al Andaloussi des grands de cet art, notamment, Abdessalam El Khiyyati, El Haj Mohamed Tartouch et Moulay Ahmed Loukili.

En 1958, Mme El Oufir devient la première femme à chanter au sein de l'orchestre de musique Andalouse, elle a à son actif plus de 240 enregistrements pour la radio et 153 autres pour la télévision.

Un hommage a également été rendu à Mohamed El Jaffan qui a marqué la radio nationale de Rabat. Il a participé au doublage de 150 films et édita la première revue pour enfants "Achabab Al Maghribi". Organisée sous les auspices du ministère de la Communication, cette soirée a été marquée par la présence notamment de certains membres du gouvernement, du Wali de Rabat-Salé-Zemmour-Zaers, des directeurs des institutions nationales de Communication, des acteurs et professionnels opérants dans le secteur audiovisuel public marocain.

Avec MAP
11/11/2004

A voir également:

La 4e Nuit des Jamours & Noujoums Biladi

 

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc