Maghrebarts Home

 


  Médias

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Noujoum Biladi: Les Etoiles qui n'ont pas Brillées

 

Dans une soirée baptisée "Noujoum Biladi", des Journalistes et animateurs des deux chaînes de télévision nationale TVM et 2M ont été couronnés dans différents genres télévisuels.

Les programmes télévisuels en lice pour les Etoiles d'Or ont été soumis à l'appréciation du public à travers des votes par SMS ainsi qu'à la presse, par les choix d'un comité de journalistes de différents organes de la presse.

La deuxième chaîne s'est taillée la part du lion en remportant dix Etoiles d'Or dont un prix ex aequo avec la TVM. Celui du meilleur présentateur décerné à Khair-Eddine El Afi et Fadoua Hassani.

2M s'est vu, en outre, décerner l'Etoile d'or du meilleur programme de compétition artistique pour Noujoum wa Noujoum, celle du meilleur programme comique à Hanae Show.

"Grand Angle" a reçu l'Etoile d'or du meilleur programme d'information, primé également par le public.

Le Prix du meilleur présentateur de programme artistique a été attribué à Imad N'tifi et celui de la meilleure émission culturelle à "Namadij" en ex aequo avec "Nostalgia". L'Etoile d'or du meilleur programme éducatif est revenu à "Dounia Al Bayaa".

La journaliste Samira Sitail a été primée de l'Etoile d'or du meilleur documentaire pour "Mémoire d'exil". "Hait R'mel" et "Allal L'kalda", deux productions de 2M ont obtenu en ex aequo l'Etoile d'or du meilleur téléfilm.

La première chaîne a remporté six étoiles d'or, consacrant les émissions "Hiwar", un magazine d'information de Mustapha Alaoui, qui a reçu également le prix du public, "Naghma Wa Ta", un programme de variété et "Amouddou", consacrée meilleure série documentaire.

L'Etoile d'or du meilleur présentateur d'une émission sportive est revenu à Sa d Zadouk, primé comme sportive et celle du meilleur producteur et présentateur d'émission à Fatima Ifriqui. Le public a, de son côté, décerné à Fatima Baroudi l'Etoile d'or de la meilleure présentatrice d'infromation, celle du meilleur animateur est revenue à Imad N'tifi.

Rachid Ouali et Naïma Lamcharqui ont été consacrés par le public respectivement comme meilleurs comédien et comédienne.

L'Etoile d'or de la meilleure création du genre dramatique a été remportée par le feuilleton "Chajarat Zaouya" de Mohamed Mankhar, une production de la TVM.

Le public a décerné d'autres prix dans plusieurs autres catégories parmi lesquels ceux des meilleurs programmes social, "Moukhtafounes" (2M), éducatif, "Alif Lam", (TVM), sportif, "Planète Foot", (2M) culturel, "Jossour", (TVM), comique, "Babbariou", (TVM), pour enfants, "Sanabile", TVM et de variétés, "Nwafid", (TVM).

Le public a choisi comme meilleurs journalistes de télévision, Khalid Mostaphaoui et Réda Benjelloun (2M) ainsi que Hassan Boutabssil, (2M) comme meilleur journaliste sportif.

Aucun prix n'a été décerné aux six programmes de la radio présentés au comité qui a également réservé ceux des meilleurs programmes comique, sportif, culinaire et pour enfants. Raison evoqué: faute d'émissions méritantes.

Un hommage a été rendu, à cette occasion, à deux hommes disparus ayant marqué de leurs empreintes la télévision nationale. Il s'agit, en l'occurrence, du Réalisateur Mohamed Reggab et du décorateur Bachir El Fassi.

Les organisateurs de cette manifestation, organisée par La RTM et la presse nationale, ont choisi comme thème pour cette édition, "Objectivité et crédibilité".

L'organisation de cette manifestation dont la coïncidence avec un événement comparable portant les mêmes objectifs, La Nuit des Jamours, avait suscité une rivalité entre les organisateurs des deux manifestations n'a pas été moins décevante. Une cérémonie de remise des prix mal organisée, l'absence de la majorité des journalistes et animateurs couronnés et une méthode de vote contestable. On parle d'un nombre de votants qui n' a pas dépassé la dizaine pour certaines catégories.

"On l'attendait avec impatience cette nuit où des étoiles devaient briller," nous confie un animateur de télévision, "il parait que les professionnels de la télévision marocaine doivent encore quérir un ciel plus clair pour briller."

 

Voir également:

La 4e Nuit des Jamours n'aura pas lieu: La quatrième édition de la Nuit du Jamour, prévue initialement le 22 novembre, n'aura pas lieu cette année...

 

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc