Maghrebarts Home

 


  Médias

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Grand Prix National de la Presse: Assabah et 2M Primés

 

La cérémonie de remise du Grand Prix National de la Presse, organisée le 15 novembre dans un hôtel de Rabat  a apporté la double consécration du quotidien arabophone Assabah et de la deuxième chaîne de télévision 2M.

Le prix de la meilleure enquête a été attribué à la journaliste Doha Zine Eddine du quotidien "Assabah" pour son enquête sur les "Crimes des usines chimiques commis en sourdine à Safi, Youssoufia et El Jadida".

Le prix du meilleur reportage est revenu à Youssef Zouitni de la deuxième chaîne de télévision 2M pour son reportage "Deux marocains à Cannes", alors que le prix de la meilleure photo a été attribué à Mustapha Cherkaoui du quotidien "Assabah" pour avoir immortalisé "Un débat électoral".

Le prix de la meilleure analyse  pour cette édition a été réservé, faute de méritant selon le jury. Le Jury a par ailleurs décidé de féliciter la journaliste Samira Sitaïl de 2M pour son travail intitulé "Mémoires d'exil".

Le jury a, d'autre part, décidé de décerner un prix au directeur général de la société Sapress, M. Mohamed Berrada, en hommage à son action.

Intervenant au nom du Jury du Grand Prix National de la Presse, M. Larbi Messari, a considéré que le grand nombre de travaux qui ont été présentés à cette compétition est la preuve du développement positif qu'a connu "un secteur médiatique jouissant de la liberté, dans un pays ouvert et sûr de lui même", ajoutant en guise de conclusion, que grâce à ces travaux, "les journalistes ont contribué au renforcement du processus d'ouverture et exprimé leur détermination à rester à l'avant-garde de la marche nationale".

Prenant la parole à cette occasion, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdellah a souligné que ce prix "constitue un nouvel outil pour soutenir la presse, ainsi qu'une occasion précieuse pour faire connaître les efforts que déploient les professionnels de ce métier dans les différents secteurs médiatiques".

Le ministre a considéré que "la présentation de quelque 117 candidatures représentant le champ médiatique national dans son ensemble (...) est en soi une indication de l'intérêt que suscite ce prix dans le milieu professionnel", faisant remarquer que "tout mène à croire que ce prix constitue à juste titre un saut qualitatif dans les média nationaux, qui s'efforcent non seulement de relater les faits, mais également d'apporter leur contribution en matière de création intellectuelle et de consolidation du développement politique, social et culturel de notre pays".

Et de relever que cet événement "est une preuve supplémentaire du rôle que joue les médias nationaux en tant qu'acteur majeur de la vie publique, et un instrument incontournable pour faire face aux défis économique, social et culturel", notant que le fait que la liberté et la responsabilité soient liées procède en fait du rôle essentiel que joue les média en tant que locomotive du processus d'édification d'une vision démocratique et moderniste.

Le ministre a en outre assuré que le gouvernement examine un cadre nouveau permettant l'intervention de l'Etat pour soutenir et aider la presse écrite, et ce afin de moderniser ce secteur et d'améliorer les conditions de sa pratique, ajoutant que le parachèvement des réformes de l'audio-visuel constitue désormais une nécessité urgente afin de continuer à assurer le service public et répondre aux exigences de la proximité, de la qualité et de la concurrence.

L'impérieuse nécessité d'assurer la formation de l'élément humain, à travers l'amélioration des conditions de travail des professionnels du secteur, a d'autre part été mise en exergue par M. Benabdellah.

Le Prix National de la Presse a été annoncée par SM le Roi Mohammed VI dans le message que le Souverain avait adressé, le 15 novembre 2002, à la famille de la presse et des média à l'occasion de la journée nationale de l'information.

Le jury:
M. Mohamed Larbi Messari (Président), M. Idrissi Alami Machichi, Mme Fatima Boutarkha, Mme. Souad Anachad, M. Abdelkader Boudkhili, M. Mohamed Benabdessalam, M. Omar Lachhab, M. Abdellatif Sibari, M. Hassan Alaoui Mhamdi, M. Abdallah Stouki et de M. Moubarak Ibrahimi.

 Les lauréats du Grand Prix National de la Presse (GPNP) pour l'année 2003 ont livré leurs impressions à la MAP, en marge de la cérémonie de remise du GPNP, samedi soir à Rabat.

 

Palmarès:
Doha Zineddine (Assabah), prix de la meilleure enquête pour
"Crimes des usines chimiques commis en sourdine à Safi, Youssoufia et El Jadida"

Youssef Zouitni (2M), prix du meilleur reportage pour "Deux marocains à Cannes"

Mustapha Cherkaoui (Assabah), prix de la meilleure photo
Samira Sitaïl (2M), félicitée par le jury pour son sujet intitulé "Mémoires d'exil"

M. Mohamed Berrada, Directeur général de la société Sapress hommage du jury pour son action

 

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc