Le Grand Prix du 3éme Festival du Film de Femmes de Salé pour Fausta

 

"Fausta, le Lait de la Douleur" de Claudia Llosa

Le Festival du Film de Femmes de Salé a couronné "Fausta, le Lait de la Douleur" de la péruvienne Claudia Llosa, à la clôture d'une 3éme édition qui a fait la part belle au cinéma de la femme.

Le jury du festival, présidé par l'actrice allemande Isolde Barth, a attribué le Grand Prix du festival à ce film "profond et poétique, qui dresse un portrait sensitif du monde de la femme", a annoncée la cinéaste marocaine Imane Mesbahi, au nom des membres du jury.

Déjà lauréat de l'Ours d'or du dernier festival de Berlin, ce film intimiste suit l'itinéraire douloureux d'une jeune femme aux prises avec les conséquences du viol subit par sa mère. Atteinte du syndrome de la teta asustada (le Lait de la douleur), transmis par sa mère décédée, Fausta a choisi de confronter ce mal et de l'accepter comme chemin de sa libération. Fausta matérialise aussi une métaphore de la question de la mémoire non résolue, violente, personnelle et collective. celui vécu par le Pérou après une époque obscure et difficile où la peur, la violence et l’ignorance ont régné pendant des décennies.

Le jury a également salué la profondeur et la force du film américain "Windy & Lucy" de Kelly Reichardt, malgré le peu de moyens utilisés pour sa production, en lui attribuant le Prix Spécial du Jury.

"Snow" de la bosniaque Aida Begic a remporté le prix du scénario. Rappelant que ce film, Grand Prix de la critique au Festival de Cannes 2008, a été également primé au dernier festival du Cinéma Méditerranéenne de Tétouan (Prix Spécial -Prix Mohamed Reggab et Prix Azzeddine Meddour pour la première oeuvre).

Le prix de la meilleure interprétation féminine a été octroyé à l'actrice marocaine Houda Sedki pour son rôle titre dans "Kharboucha" de Hamid Zoughi, son deuxième après celui du 10e Festival National du Film, alors que celui d'interprétation masculine est revenue à l'acteur égyptien Fathi Abdelwahab pour son rôle dans "La Recette Secrète de Fawzia" de Magdi Ahmed Ali. Un choix que beaucoup de festivaliers ont jugé très complaisant vu la qualité et le mérite de plusieurs autres acteurs et actrices qui se sont illustrés dans d'autres films concourant dans la compétition officielle du festival.

Le jury a par ailleurs attribué une mention spéciale au film belge "Rumba" de Dominique Abel et Fiona Gordon.

Adil Semmar
04/10/2009

 


Voir également:

Festival du Film de Femmes de Salé

Autres actualités cinéma

Maghrebarts Home


  Cinénews

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc