Les Camarades de Tribak Remportent le Prix Ousmane Sembène

 

Le film marocain "Le Temps des Camarades" de Mohamed Chrif Tribak a remporté le Grand Prix Ousmane Sembène de la 12ème édition du Festival du cinéma Africain de Khouribga (F.C.A.K.), organisé du 18 au 25 juillet à Khouribga. 

"C'est un très grand plaisir, beaucoup d'émotion et un profond respect au cinéaste sénégalais Sembène Ousmane," a déclaré le réalisateur Charif Tribak en recevant le grand prix du festival. Le cinéaste n'a pas manqué d'exprimer son penchant pour le cinéma du président du jury, le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako.

Se prononçant au nom de tous les membres du jury, Abderrahmane Sissako a notamment salué "les grandes qualités techniques et artistiques dont il a fait preuve."

L'autre film marocain en compétition lors de cette édition du (F.C.A.K.), "Tu te souviens d’Adil?" de Mohamed Zineddaine, s'est vu attribuer les deux prix d'interprétation masculine. Le prix du premier rôle masculin pour le jeune acteur Omar Lotfi et celui du second rôle pour Amine Ennaji.

Côté féminin, le prix du premier rôle a été attribué à Jacky Ta Vernier pour son interprétation dans le film guinéen "l'absence" de Mama Keita. Le jury du (F.C.A.K.) a également octroyé son prix spécial à ce film "pour son langage cinématographique et artistique très distingué", a annoncé Abderrahmane Sissako.

Le prix du scénario est revenu au Malien Adama Drabo pour le film "FantaFanga" réalisé par Tadji Diakité et Adama Drabo.

Parti favori pour conquérir les prix du festival, le film éthiopien "Teza" de Haile Gerima a dû se contenter du prix de la réalisation et celui du second rôle féminin attribué à l’actrice Teja Tesfahun.

Le prestigieux palmarès de "Teza", déjà  lauréat de plusieurs prix dont celui du Jury de Venise en 2008 et l'Étalon d'Or du Yennenga du FESPACO de la même année, ne semble pas avoir intimidé Abderrahmane Sissako et ses associés du jury.

La cérémonie de clôture de la 12ème édition festival du cinéma africain de Khouribga a été également marquée par un vibrant hommage rendu au réalisateur égyptien, Youssef Chahine.  M. Nour-Eddine Sail, président de la fondation du (FFCAK), a tenu à saluer, un an après sa disparition, le grand homme et artiste, par ailleurs grand ami du festival. M. Sail a notamment encensé l'engagement politique du cinéaste.

"Avec la disparition de Youssef Chahine, le cinéma arabe et égyptien a perdu un pionner et un grand cinéaste", a déclaré l'acteur égyptien Izzat Al Alayli en recevant un prix symbolique offert à la mémoire du défunt.

Douze films représentant neuf pays africains, à savoir le Sénégal, l'Ethiopie, le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Cameroun, la Tunisie, l'Égypte et le Maroc, étaient en lice pour le Grand Prix du festival.

Outre la compétition officielle, le programme de cette manifestation, organisée par la Fondation du festival du cinéma africain de Khouribga  comprenait ub panorama du cinéma marocain, la présentation d'ouvrages sur le 7è art et des ateliers de formation sur les techniques de cinéma encadrés par des professionnels.

Adil Semmar
26/07/2009

 


Voir également:

Festival du cinéma Africain de Khouribga

Autres actualités cinéma

Maghrebarts Home


  Cinénews

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc