Maghrebarts Home


 Cinéma
Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

 

 

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 


Trouvez vos films
préférés en DVD

 

Nouveau Groupement des Cinéastes Marocains

Des cinéastes marocains ont décidé de joindre leurs efforts pour la création d'un groupement des auteurs réalisateurs et producteurs marocains (GARP) qui aura pour objectifs de faire valoir leurs droits et de défendre la liberté de la création cinématographiques dans des conditions saines et viables.
Le groupement, dont les membres fondateurs compte Nabil Ayouch, Abdelkader Laqtaà, Ahmed Maànouni, Daoued Oulad Sayed, Abderrahmane Tazi, a exprimé son intention de "participer à  l'élaboration d'un cadre juridique pour tous les aspects qui touchent la profession." 
Par ailleurs, la Chambre Marocaine des Producteurs de films (CMPF) avait dénoncé dans un communiqué le climat malsain qui règne sur le paysage cinématographique marocain dû à la mauvaise gestion du Centre Cinématographique Marocain (CCM) sous la direction de Souheil Ben Barka. Le communiqué a appelé les autorités gouvernementales à assumer sa responsabilité pour assurer un bon fonctionnement du CCM en actualisant les textes juridiques qui régissent cet établissement.

 

Fonds de Soutien: Coup de Théâtre Cinématographique

La décision de la commission du fonds d'aide à la production cinématographique de ne cautionner aucun des 9 projets de longs métrages présentés à la commission pour sa session d'été pour une aide sur dossier a eu un effet de choque, surtout après les indignations qu'avaient suscité certains films projeté durant le dernier festival national du film à Marrakech (Haj Mokhtar Soldi, Amour sans visa, Jugement d'une Femme...) Rappelons que certains participants au festival avaient même demandé une commission d'enquête pour dilapidation de biens publiques et une pétition a été signée dans ce sens par plusieurs critiques et journalistes présents au festival. D'autre part, sachant que des poids lourds du cinéma marocain figuraient sur la liste des candidats, comme Jilali Ferhati, Nabil Ayouch... la décision a été considérée par certains comme irresponsable et non constructive pour l'avancement du cinéma national. 
 

Cheval de Vent: Coupez !

Le cinéaste Daoued Oulad Sayed n'aura pas droit au quatrième tranche du fonds d'aide à la production cinématographique pour son dernier film Le Cheval de Vent pour manque de respect au scénario. Le verdict a été rendu  par la commission du fonds réunie début de juillet à Rabat qui a décidé par la même occasion d'octroyer une aide au court métrage Coupable d' Imad Noury et le long métrage Taîf Nizar de Kamal Kamal. Par ailleurs, la commission a rappelé Narjiss Nejjar, également bénéficiant d'une aide pour son court métrage, d'effectuer des améliorations techniques, notamment au niveau du son, sur son film.

A Lire également
- Sous l'ombre du Pharaon: En organisant un point de presse la Chambre Marocaine de Producteurs de Films (C.M.P.F) rend publique son point de vue sur la décision de la commission du fonds d'aide à la production cinématographique... suite

- Et si on faisait du cinéma? Le torchon brûle entre la Chambre Marocaine de Producteurs de Films et le directeur général du Centre Cinématographique Marocain... suite

- Fonds de Soutien: Coup de théâtre cinématographique, aucun long métrage soutenu...
Daoued Oulad Sayed privé de la dernière tranche pour
Cheval de Vent... suite

- Des cinéastes marocains ont décidé de joindre leurs efforts pour la création d'un groupement des auteurs réalisateurs et producteurs marocains... suite

- Réaction de L'Association des Critiques de Cinéma au Maroc: Appel à la Raison...  suite

Retour Page Cinéma?


 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc