Maghrebarts Home

 


   Arts Visuels

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

Les Petites Histoires de Saad Tazi

 

"Parmi les sujets de fond sur lesquels je travaille régulièrement, il y a les itinéraires, successions de photos d’endroits maintes fois visités, qui se déclinent parfois en «carnets de voyages», minuscules écrins renfermant des images de lieux décontextualisés et qui auraient pu être pris n’importe où. J’ai l’impression que la familiarité que l’on a avec l’endroit photographié se ressent dans l’image. Pour moi, une photo aboutie est celle qu’un vieil habitant du quartier, connaissant chaque recoin, chaque relief, ferait de sa rue. Rien de spectaculaire, juste quelque chose de banal en apparence mais qui fait l’identité du lieu à qui sait regarder."

Le travail actuel, qui sera exposé dans différents Instituts Français du Maroc, est une tentative d’intégrer la photographie à un support multiséculaire dans une approche originale.

Les "louhat" présentés sont à la fois des réceptacles de tirages retravaillés à la main, mais aussi les objets photographiés, dans un va-et-vient entre la réalité et sa représentation en trompe-l’œil.


Texte de SAAD TAZI
L’année prochaine j’aurai 40 ans. J’ai passé un peu plus de la moitié de ma vie, à ce jour, en dehors du Maroc et à peu près autant à faire des images.

Des images pour voler des instants à la mémoire qui s’efface, des constructions, des interprétations, et aussi parfois des images commerciales;

Il y a une dizaine d’années, à l’occasion d’un séjour à Marrakech, j’ai acheté quelques louhat. J’aimais l’odeur et le rapport tactile à ces objets. Bien que n’ayant, malheureusement, jamais étudié dans un Msid, je trouvais, et je continue à trouver à ces objets une dimension spirituelle autant qu’estéthique.

En les achetant, j’avais une vague idée de ce que j’en ferais. Je savais qu’elles devaient servir dans un cadre photographique, mais sans idée préconçue.

Une fois de retour à Paris, les louhat ont embaumé mon petit espace de travail pendant une longue période.

Je les regardais en m’intérrogeant, en les interrogeant sur ce que je pourrais en faire, sur la manière de les utiliser. Sans succès.

Mes louhat muettes m’ont ainsi accompagné de déménagement en déménagement jusqu’à la côté ouest des Etats-Unis sans daigner me livrer la moindre bribe, la moindre piste.

Il y’a environ 3 ans, je suis revenu m’installer à Casablanca, toujours avec les louhats dans mes bagages.

Et puis le déclic a eu lieu il y’a environ 2 ans. J’ai enfin trouvé une piste.

J’ai commencé par photographier la texture du bois, sa forme, puis j’ai continué par utiliser le support pour imprimer des images et pour intervenir dessus à l’aide de pigments et de matériaux divers.

Début 2005, avec Mounat Charrat, peintre de Casablanca, nous avons décidé de faire une expérience commune. A elle de travailler le support comme une peinture, et à moi de rajouter la dimension photographique. Le résultat a été exposé à Bilbao et a suscité pas mal de questions et de commentaires de la part des visiteurs de la galerie.

L’exposition à l’IFC est une fenêtre sur ce travail qui murit doucement.
A côté des louhats, on retrouvera des photos dans une sorte de cercle puisque la louha sera incorporée dans l’image.

Cette série exprime le va-et-vient entre un monde en trois dimensions, qui fait appel à 4 des 5 sens, et un monde de papier en deux dimensions. Ce qui est exposé se retrouve dans les images et les images se retrouvent elles-mêmes sur les supports qu’elles représentent et la boucle est bouclée, en ouvrant des portes sur des expériences nouvelles.

Saâd A. Tazi
25 septembre 2005
 

"Mes Petites Histoires"
Exposition du 11 novembre au 24 décembre

Vernissage le jeudi 10 novembre à 19h00, Galerie 121

Visites guidées (5 personnes minimum) sur RDV 022 77 98 79.
Pour les enfants, Saâd Tazi assurera une visite de l'exposition suivie d'un atelier autour de la photographie.
Mercredis 23 et 30 novembre et samedi 3 décembre de 15h à 17h.

 

Voir également:

Programmes des expositions et spectacles:Agenda

Retour page Arts Visuels

 

 

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc