Maghrebarts Home


  Photo & Arts Visuels
Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

 

 

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

La Céramique: Un Art de Vivre

Regard sur la Céramique de Fès
Musée de Marrakech
Jusqu'au10 mars 2003

Regard sur la céramique ancienne de Fès explore les origines, les matériaux, les formes, les décors et les techniques de fabrication de chefs-d’oeuvre façonnés par les mains habiles de maîtres-artisans. Un aspect de la culture matérielle marocaine est ainsi donné à voir au public dans un double souci, esthétique et scientifique. Esthétique dans la mesure où cette céramique a une valeur artistique indéniable qui s’ajoute à sa fonction utilitaire. Scientifique parce qu’elle constitue un document pour quiconque s’intéresse à l’histoire de Fès, à sa production culturelle et, d’une manière générale, à la civilisation marocaine. Valeurs intrinsèque et extrinsèque vont donc ici de pair dans une complémentarité exemplaire.

Nous nous sommes heurtés au problème des origines depuis la programmation de cette exposition. Au-delà des spécimens présentés ici, l’ancienneté de l’utilisation de l’émail a été au centre de nos préoccupations: est-il antérieur à la période almohade à laquelle l’on attribue généralement les débuts de la céramique comme l’attestent les chroniqueurs et quelques détails architecturaux comme les pièces découpées qui ornaient, avant sa restauration, les hauteurs du minaret de la mosquée de la Koutoubia? Nous nous résignons à attendre l’étude du matériel archéologique de ces fouilles et de futures recherches pour pouvoir trancher.

Les techniques de fabrication, les formes, les décors et les fonctions sont nettement mieux connus depuis l’ouvrage incontournable d’Alfred Bel (1918) et les recherches de Jean de la Nezière (1917), d’Henri Terrasse et Jean Hainaut (1925), d’André Boukobza (1974), de Mohamed Sijelmassi (1986) et d’Alain Loviconi et Dalila Belfitah (1991), pour ne citer que ceux-là. On connaît les étapes de la fabrication, les techniques et l’organisation du travail. Les recherches ultérieures sur la poterie et la céramique marocaines ont pris une orientation ethnoarchéologique:
l’étude des productions actuelles en comparaison avec les pièces archéologiques. Les formes et surtout les décors sont encore mieux connus, même si leurs significations demeurent largement énigmatiques. La dichotomie monochromie/polychromie résume le registre des couleurs utilisées, bien que le nombre de celles-ci soit assez limité, entre autres, par les minerais disponibles à l’origine. Qu’elle soit bleue ou polychrome, la céramique de Fès excelle dans le choix des tons et dans l’agencement des motifs décoratifs qu’elle utilise.

Les fonctions des céramiques reflètent un art de vivre et ne peuvent être comprises que si elles sont replacées dans le cadre de la production matérielle de Fès conservation de produits alimentaires solides ou liquides (jarre, pot, gargoulette...), présentation de mets (plat, assiette, jatte...), savoir religieux (encrier), éclairage (lampe à huile), fragrance et prophylaxie (brûle-parfum), etc.

Les textes qui accompagnent les objets aussi bien que le présent catalogue n’apportent rien de nouveau qui ne soit déjà connu des spécialistes. Ils sont, cependant, pensés et écrits dans un esprit didactique, reprenant les thèmes résumés ci-dessus de manière succincte. Ils permettent au lecteur de se forger une idée de cette céramique, à la fois produit utilitaire et objet esthétique. Dune manière générale, l’exposition Regard sur la Céramique ancienne de Fès aura ce mérite de faire connaître une collection privée, d’en faire profiter et le public en s’en délectant et les spécialistes qui, en l’étudiant, contribueront à l’histoire de la production céramique du Maroc. Elle pourra, enfin, et ce n’est point son dernier bienfait, inciter les collectionneurs privés à révéler des richesses jusqu’ici insoupçonnées!

Sakina RHARIB
Conservatrice

A voir aussi

"Ferdaouss, ou l’Art de la Céramique" une exposition d’œuvres de céramique de Kamal Lahbabi  voir article
 Jusqu'au 9 mai, Musée de Marrakech

Expositions actuelles: Voir Agenda

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc