Maghrebarts Home


   Arts Plastiques

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

L’Art Moderne Arabe à l’Honneur à Qatar

 

Musée arabe d’art moderne, Doha, Qatar

Artistes, commissaires d’expositions, conservateurs de musées et chercheurs du monde entier ont célébré à Doha mercredi 15 décembre 2010 l’ouverture du Mat-haf : le musée arabe d’art moderne.

Qatar est décidément un Etat de la démesure, Après un mois de sa sélection pour l’organisation du mondiale 2022,  ce petit  Etat de 11500 km carré offre un joyau culturel au monde arabe : Mathaf : le musée arabe d’art moderne qui rend hommage aux créateurs arabes et donne davantage de visibilité mondiale à l’art issu de cette région.

C’est l’Emir du Qatar Cheikh Hamad Bin Khakifa Al Thani en personne qui a inauguré mercredi 15 décembre 2010 cet édifice culturel en présence de personnalités internationales du monde de l’art et la culture, de chercheurs et  de pas moins de quatre vingt artistes. Mathaf sera ouvert au public le 30 décembre 2010 à Doha Qatar.

D’une consistance de 5500 mètres carré, cet édifice construit par l’architecte français Jean François Bodin sur la base d’une ancienne école dans la cité éducative de Doha, abrite une collection de 6000 œuvres d’art qui représentent les grandes tendances artistiques dans le monde arabe de 1840 à nos jours.

Mathaf est le fruit de l’ambition et l’engagement en faveur de l’art arabe du mécène Cheikh Hassan Ben Mohamed Ben Ali Al Thani vice président de la Qatar Museum Authority qui collectionne depuis 20 ans les œuvres des artistes arabes.

  Dia AZZAOUI, Homme à la colombe blanche
 acrylique sur toile, 2007

Placée sous le patronage de Qatar Cheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani et présidée par son excellence cheikha Al Mayassa Bint Hamad bin Khalifa Al Thani, la Qatar Museum Authority fondée en 2005 s’assigne comme objectif de doter les collections de tous les musées du Qatar d’une bonne organisation et d’un système de collecte efficace susceptible de protéger, préserver et exposer l’héritage culturel et historique de ce pays. Cette organisation a sous sa tutelle des musées comme le Musée d’Art Islamique, le futur National Museum of Qatar(conçu par l’architecte français Jean Nouvel), et le Mathaf: Musée Arabe d’Art Moderne entre autres.

Pour son inauguration officielle Mathaf a présenté trois grandes expositions:

1-Sajjil: un siècle d’art moderne: Est le titre de la première d’une série d’expositions qui lèveront le voile sur la collection du musée qui s’élève à 6000 œuvres datant de 1840 à nos jours. Inspiré d’un poème de Mahmoud DARWCHE le mot « Sajjil » signifie «enregistrer». Sajjil vise à repenser la place des créateurs arabes dans les grands courants de l’art moderne. L’exposition présente plus de 240 peintures, sculptures et techniques mixtes crées par  plus de 100 artistes dont les marocains: Cherkaoui, Gharbaoui, Melihi, et Belkahia. Les œuvres sont réparties thématiquement sur 12 galeries. L’exposition sera ouverte au public le 30 décembre2010.

2-Interventions: La deuxième exposition inaugurale est montée au nouvel espace d’exposition de la Qatar Authority of Museums au sol du musée d’Art Islamique. Elle figure un dialogue entre  l’art moderne et l’art contemporain et met en scène les travaux de cinq artistes qui ont forgé et développé l’art moderne dans leurs pays : Dia AZZAOUI, Farid BELKAHIA, Ahmed NAWAR, Ibrahim EL SALAHI, et Hassan CHARIF. L’exposition sera ouverte au public du 30 décembre2010 au 28 mai 2011.

 Zahra, installation de Younès RAHMOUN

3-(Told, Untold, Retold) en français : Dit, inédit, redit. Sans doute l’exposition la plus contemporaine et la plus ambitieuse de cette inauguration. Elle présente les travaux commandés par Mathaf à 23 artistes issus du monde arabe. Les œuvres de peinture, sculpture, photographies, vidéo, installations multimédia racontent  23 histoires de voyages vécues par les artistes dans le temps et l’espace.  

Les histoires «dites» sont sous forme de récits autobiographiques dans lesquels les artistes expriment leur nostalgie pour les choses qui ont cessé d’exister. D’autres sont « inédites » et préfigurent un futur imaginé par les artistes.  Tandis que les histoires « redites » sont des dérivés des histoires vécues mais racontées autrement. Deux créateurs marocains sont invités à cette exposition: Younes RAHMOUN et Mounir FATMI. L’exposition sera ouverte au public du 30 décembre 2010 au 28 mai 2011.

Par Mohamed RACHIDI
05
/01/2011

Voir également:

Programmes des expositions et spectacles: Agenda

Retour page Arts Plastiques

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc