Maghrebarts Home

 


   Arts Plastiques

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

Azeddine Sanana au Musée de la Création Franche de Bègles

 

Azeddine Sanana, pêcheur et peintre autodidacte d'Essaouira, a été retenu pour figurer dans une grande exposition internationale «Visions et Créations Dissidentes», organisée au Musée de la Création Franche du 24 septembre au 27 novembre, sous l¹égide du maire de Bègles, M. Noël Mamere, (Président des «Verts») et en même temps député de la Gironde.

La première exposition de Sanana eut lieu à la Galerie Frédéric Damgaard à Essaouira en juin 2002. Aussitôt remarqué par les critiques d'art étranger, il a entamé une carrière internationale fulgurante. Déjà en juillet 2002, il a eu l'honneur d'être sélectionné pour le Concours international «Pro Arte Kasper à Morges, Suisse».

En septembre 2002, il participa à une grande exposition au célèbre «Manoir de la ville de Martigny» en Suisse avec 15 artistes d'Essaouira dans la grandiose exposition «Les Singuliers d'Essaouira». Durant trois mois, elle a fait sensation et focalisé l'attention des critiques, des médias, des connaisseurs et un grand reportage sur TV5. Sanana eut un grand succès lors de cette exposition à Martigny, toutes ses ¦ouvres exposées furent enlevées lors du vernissage par des amateurs d'art connus, des fondations et musées.

A cette occasion Sanana fut remarqué par monsieur Gérard Sendrey, responsable artistique du Musée de la Créations Franche à Bègles (près de Bordeaux en France), qui l'invita à présenter 30 (trente) de ses ouvres dans l'exposition internationale de cette année qui réunit seulement 8 artistes de différents pays et dont Sanana est le seul Marocain invité.

Cette invitation est un grand honneur pour notre artiste car le Site de la Création Franche à Bègles est depuis plusieurs années devenu le Centre le plus important en France dans le domaine de la Création Artistique Brute et Inventive, comme il est nommé officiellement sur les catalogues du Musée. Leur collection permanente est énorme, elle recèle plus de 6000 oeuvres, les mois un beau catalogue, grand format en couleurs. L'exposition actuelle est une exception qui, une fois par an, présente des nouveaux talents venus de différents pays, et pour laquelle donc notre Sanana a eu l'honneur d'être sélectionné cette année par monsieur Gérard Sendrey, un des plus renommés critiques d'art en France et grand spécialiste de «l'art différent».

Azeddine a ainsi obtenu une reconnaissance importante à l'étranger, tandis que la présente exposition «réveillera» aussi le public Marocain pour apprécier cet artiste de qualité muséale.

Qui est Azeddine Sanana?
Azeddine Sanana est né en 1965 à Essaouira, port de pêche important sur la côte atlantique du Maroc. Il est pêcheur depuis sa prime jeunesse et en outre un artiste, hors norme, depuis quelques années, mais il continue toujours son métier de véritable pêcheur professionnel. Sanana travaille aussi bien sur les petites baraques en bois équipées d'un moteur hors-bord que sur les grands bateaux qui pêchent en haute mer le long des côtés sahariennes jusqu'à Tan Tan et Laâyoune. Quand il embarque sur ces bateaux, il s'absente pour plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Une émission de télévision consacrée à la peinture l'a poussé à visiter notre galerie. Avec sa tête de pêcheur buriné par le soleil et toute son allure, il a été immédiatement reconnu par mes collaborateurs qui le connaissaient du port, qui est le centre d'intérêt de la ville. Avec ses grands yeux noirs, Sanana a «bu» rapidement l'exposition de la galerie, et puis il a desserré les dents en murmurant: «j'ai envie de peindre moi aussi, que faut-il faire ?» En réponse, il a eu droit à une de nos phrases habituelles et courtes, c'est-à-dire: «Prends des pinceaux, des couleurs et puis un morceau de toile ou contreplaqué et peins, mon ami, peins et peins tout ce qui te passe par la tête».

Pas découragé du tout par cette réponse un peu sèche, je l'avoue, il est revenu quelques jours après, ses premières ouvres sous le bras. C'était au début de l'année 2000. Ce qu'il apportait alors était à la fois superbe et surprenant, du jamais vu. Avec mes collaborateurs, nous l'avons vivement encouragé à continuer, et depuis il revient, dès que son activité de pêcheur le permet, avec des ouvres de plus en plus intéressantes et toujours aussi «singulières». Avec calme et un petit sourire en coin, il dépose ses nouvelles toiles, ses rêves peints et repart à pas feutrés vers le port.

Tout seul, Sanana s'est forgé un style personnel et énigmatique. Aucun personnage, aucun animal précis dans ses peintures; tout est dans le flou. Des formes libres aux teintes douces, des surfaces claires, voire blanches, surprenant le spectateur habitué aux peintres souiris, grands amateurs de couleurs vives.

Au milieu de ces formes entremêlées apparaissent aussi «ce que l'on voit venir du fond de l'océan», surgissent également plein de petits yeux qui nous regardent comme le ferait un ban de poissons dans la mer.

Sanana est un rêveur qui met ses rêves de marin sur la toile avec les couleurs de son univers: le ciel et la mer.

Frédéric Damgaard
26/09/2005

 

Voir également:

Programmes des expositions et spectacles:Agenda

Retour page Arts Plastiques

 

 

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc