Maghrebarts Home


  Arts Plastiques
Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

"Le Juif au Bonnet de Fourrure" Revient dans la Famille Schloss

 

"Le Juif au Bonnet de Fourrure", un tableau de l'école de Rembrandt, conservé à Prague, et revendiqué par les héritiers de la collection Schloss, qui a fait l'objet d'une expertise de la part d'un groupe de spécialistes Tchèques et Français pour en décider de sa propriété, a été définitivement attribué à la Famille d'Adolphe Schloss au moment du lancement de la saison tchèque en France.
Un accord conclu en mai 2001 entre le Ministère de la Culture Tchèque et l'Ambassade de France, pour la formation d'un comité d'experts : deux Français, deux Tchèques et un Néerlandais du Rijkmuseum d'Amsterdam, devait résoudre le problème de la propriété de cette oeuvre, peinte semble -t'il par Gerbrand Van den Eekhout (1621-1674), élève et l'ami de Rembrandt. Cette peinture qui est gardée à la Narodni Galerie de Prague depuis 1945, fait l'objet d'une demande de restitution depuis trois ans par la France à la Tchécoslovaquie, au nom des héritiers de la collection Adolphe Schloss.
Amateur d'art et collectionneur, Adolphe Schloss (1842-1910), juif français, avait légué à sa femme Mathide Haas (1858-1938) ses tableaux considérés comme la dernière des grandes collections d'art hollandais et flamand, constituée en France au XIXe siècle. Mis à l'abri par les héritiers dès 1939 au Château de Chambon, à Laguenne, près de Tulle, les tableaux furent saisis et dispersés en 1943 par l'administration de Vichy et les autorités allemandes d'occupation. Ce sont 230 tableaux qui partirent en Allemagne pour le musée que Hitler voulait fonder à Linz, et 49 furent préemptés par le Louvre, tandis que les autres furent dispersés de manière plus ou moins obscure. Après la guerre, en 1946, 162 des oeuvres, dont les 49 tableaux du Louvre, furent restituées aux héritiers d'Adolphe Schloss, qui les proposèrent ensuite dans diverses ventes publiques jusqu'en 1954.

"Le Juif au Bonnet de Fourrure" provient de cette collection et fait partie d'un ensemble d'une vingtaine de tableaux confiés en 1943 à un expert qui les revendit à un marchand nommé Buittenweg en Allemagne. Cinq des tableaux purent être retrouvés en Allemagne après la guerre, et deux autres dans la collection personnelle d'Hitler à Aussee. "Le Juif au bonnet de fourrure ", quant à lui avait été volé à Munich en avril 1945, et racheté quelque mois plus tard par la Galerie Nationale de Prague. Tandis que cinq autres oeuvres de la Collection Schloss non restituées après la guerre, ont pu être identifiées depuis 1987, et rendues à la famille, notamment en 1999, un tableau de Van Delen provenant du Musée Boymans de Rotterdam, en 2000, un portrait de vieillard attribué à Rembrandt et provenant des Etats-Unis, un portrait de Marie de Médicis attribuée à Rubens, provenant également des Etats-Unis en 2001.
Le " Juif au bonnet de fourrure " représente le portait de Jan van Leyden, prédicateur protestant du XVIe siècle, réfugié à Münster, en Allemagne. Une estampe due au peintre-graveur Samuel van Hoogstraten ( Dordrecht, 1627 - ibid. 1678 ) reproduit ce portrait en plusieurs exemplaires en identifiant le modèle comme étant le prédicateur Jan van Leyden.
Actuellement, la moitié environ de la collection n'a pas encore été restituée aux héritiers. Certains tableaux présents dans des musées étrangers ou proposés dans des ventes, font actuellement l'objet d'actions en justice ou de demandes de restitution par voie diplomatique. A Paris, le quai d'Orsay avait publié, voilà 3 ans, un catalogue de 170 peintures environ qui n'ont jamais été restituées à la Famille Schloss, dont cette peinture "Le Juif au Bonnet de Fourrure".
Il demeure en France, environ 2000 oeuvres, sur les 45 000 oeuvres et objets restitués depuis la fin de la guerre, dont l'Etat Français ne s'est jamais considéré comme propriétaire, et qui sont conservées dans les Musées Nationaux. Ces oeuvres dites "MNR" sont répertoriées en ligne depuis novembre 1996, sur le site culture.fr, rubrique "bases de données" du Ministère de la Culture . En outre un catalogue illustré des peintures "MNR" est en préparation et sera publié en 2003 par la Réunion des Musées Nationaux.

Exposition actuelles: Agenda

Retour Arts Plastiques

amazon.fr

Delacroix et le Maroc
Guy Dumur

amazon.frntérieurs Marocains
Lisa Lovatt-Smith

La Mémoire du Geste
André Bazzana

La Mémoire du Geste
André Bazzana

Mes carnets du Maroc
Cloé Fontaine

Symboles du Maroc
Xavier Girard


 

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc