Maghrebarts Home

 


 Arts Plastiques

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

 

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

 

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

Ajouter Maghrebarts.ma à vos sites préférés

 

Noureddine Chater: Peintre des Lettres

 

L’art que pratique Noureddine Chater peut sembler n’être au fond qu’une recherche picturale d’ordre esthétique (ou formel) pur la lettre arabe; sujet qui a été traité maintes fois dans la peinture arabo-musulmane, et ce depuis ZENDAROUDI chez qui, suprême exemple, la lettre a fini par se résorber dans la couleur au point de s’y anéantir.

Portrait CHATER

Curieusement, ce graphisme culturel tout chargé de savoir/ histoire n’en finit pas de renaître, diversement abordé, comme un resurgissement de la mémoire et un retour au sources.

Chez Chater, qui reste pour nous peintre de la couleur avant tout, aspirant à la modernité en la matière, l’usage de la lettre ne doit pas forcément renvoyer à  une culture donnée. Il n’y a là aucune réelle conformité à l’art classique de dessiner les lettres, mais un plaisir et un petit secret personnel à former des noûns, des chîns ou des sîns insidieusement imitateurs. Signe entre autres, la lettre participe à l’acte de création comme le ferait n’importe quel élément (ou figure) à caractère disons abstrait.

 

Sa qualité première est d’abord gestuelle et ludique, c’est-à-dire libératrice. Cela permet à l’artiste de pouvoir mieux gérer l’espace tout autour, procédant à une sorte de cristallisation élaborée des effets lumineux; cela permet d’ordonner la composition qui s’en trouve harmonisée. La couleur semble alors comme entraînée par le mouvement prismatique du graphisme, elle semble naître d’elle – même, à travers cette énergie sous-jacente qui consiste à circonscrire la lettre au point de la coincer, d’en grignoter le croquis, d’en brouiller l’entendement ordinaire.

C’est dans cet esprit que le travail artistique de N. Chater s’est  toujours développé,  cherchant à ouvrir de nouvelles brèches dans notre patrimoine  en "flirtant" comme ici avec la lettre arabe, et comptant sur les possibilités sans doute toujours grandes de la démarche abstraite.

Abderrahman BENHAMZA

Noureddine CHATER
17 décembre 2003 - 6 janvier 2004 à Matisse art Gallery, Marrakech

Autres expositions: Voir Agenda
Retour Arts Plastiques

 
 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc