Maghrebarts Home


   Arts Plastiques

Cinéma
Théâtre
Musique
 Médias
Arts Plastiques

Photo & Arts Visuels

News
Agenda
Création
Festivals
Dossiers
Liens

abonnement newsletter

Envoyez un email sans changer le sujet
 

annoncer vos activités

s.adil@maghrebarts.ma
 
insérer une publicité

adv@maghrebarts.ma

 

C'est aux plaques de frigidaires récupérées ici et là dans les ruelles des quartiers de Marseille que Maoual, bien enraciné dans la ville phocéenne, confie ses interrogations artistiques et existentielles. Dans son atelier ouvert sur la vie du vieux port, l'artiste éventre les parallélépipèdes blancs pour en extraire les supports de son activité de graveur. Les plaques de frigo sont d'abord débarrassées des accessoires inutiles, dépliées, découpées, martelées, trouées…bref, elles subissent toute une série de procédures techniques liées davantage à l'activité de sculpture qu'à celle spécifique de la gravure.

Ensuite seulement vient le travail de la gravure, et l'artiste dessine alors spontanément, à l'aide de différents outils tranchants, des figures de formes variées. Il gratte l'écorce émaillée pour y ouvrir des sillons, la griffe, la scarifie jusqu'à retrouver la tôle à offrir au travail des acides pour en produire divers effets de matières. Aux nombreux passages par le bain d'acide, succèdent ceux des différents encrages. Patiemment, lentement, couche après couche, passage chromatique après l'autre, la gravure prend vie. Toutes ces phases nécessitent un savoir-faire qui ne peut s'acquérir que sur la base d'une pratique de longue haleine.

Chez ce graveur, les lointains se rapprochent et se conjuguent. Le neuf et l'ancien, les traditions picturales, les modernités du Maghreb et de l'Europe s'interpénètrent. Toutes sortes de ressourcements, d'idéogrammes, d'interférences et de symboles se dédoublent, se mixent ou bien s'affrontent. On aperçoit sur ses planches des myriades de détails, une intense chorégraphie. On déchiffre des silhouettes, des deuils, des échardes, des naissances, et des ombres qui peuvent évoquer la haute Égypte ou bien les fresques du Tassili. Simultanément, on rencontre du bruit et de la fureur, des éblouissements, des greffes et des surgeons, des épisodes périphériques, un arsenal de guerre moderne, un téléphone portable ou des débris d'ordinateur.

Tout ce qui peut émouvoir et chambarder un corps humain, ses joies charnelles, ses accidents, ses mutilations, ses transes, ses disputes et ses délivrances, ses espoirs de filiation ou bien son vieillissement se retraduisent et se répercutent sur des flaques de couleur dont les nuances et les compositions sont extrêmement raffinées, à l'intérieur desquelles les noirs et les blancs qui sont largement prépondérants, peuvent se distendre, se grisonner ou bien se bleuter.

 

"Maoual" exposition des œuvres de l'artiste peintre
8 - 31 janvier 2008, Galerie de l’Institut français, Rabat

 

Voir également:

Programmes des expositions et spectacles: Agenda

Retour page Arts Plastiques

Maoual Expose à Rabat

 

 

 
 

 


© 2001 - Maghrebarts.ma
info@maghrebarts.ma
BP 2523 RP 10 000 Rabat - Maroc